Signes et symptômes de l’hyperthyroïdie

   Published By: Nicole Pasini

Published Date:  16 Feb, 2022

Révision médicale effectuée par Dr. Andrea Braga le 16. Feb 2022. Pour vous donner des informations techniquement exactes et fondées sur des preuves, le contenu publié sur le blog Check Your Health est revu par des professionnels accrédités ayant une expertise dans les domaines médicaux et bioscientifiques.

Bien que la thyroïde soit une partie du corps que beaucoup de gens connaissent mal, elle joue un rôle important dans le bien-être quotidien.

L’hyperthyroïdie et l’hypothyroïdie – une activité thyroïdienne trop élevée ou trop faible – sont toutes deux préoccupantes. Étant donné que la thyroïde contrôle une grande partie du métabolisme, qui est essentiel pour la santé générale, il est important de surveiller la fonction thyroïdienne.

En moyenne, 10% de la population suisse souffre d’une hypertrophie de la thyroïde, soit 860 000 personnes.

Que fait la thyroïde ?

La glande thyroïde produit deux hormones principales – la thyroxine (T4) et la triiodothyronine (T3) – qui circulent dans le sang et jouent le rôle de “messagers chimiques” dans la régulation d’un grand nombre de processus dans le corps. Le métabolisme, la température corporelle et la fréquence cardiaque, par exemple, sont influencés par les hormones thyroïdiennes.

La thyroïde étant un élément essentiel de l’organisme, un dysfonctionnement, c’est-à-dire une hyperthyroïdie ou une hypothyroïdie, peut nuire à la santé et entraîner toute une série de symptômes. En cas d’hyperthyroïdie, la glande thyroïde produit une quantité excessive d’hormones thyroïdiennes et perturbe ainsi la fonction de régulation de la glande thyroïde, qui dépend d’un taux équilibré d’hormones thyroïdiennes.

Inversement, une hypothyroïdie signifie que la glande thyroïde ne produit pas suffisamment d’hormones.

Signes et symptômes de l’hyperthyroïdie

De la perte de poids à la nervosité ou à l’anxiété, il existe de nombreux symptômes différents de l’hyperthyroïdie qui peuvent apparaître chez tout le monde. Vous trouverez ci-dessous signes et symptômes courants auxquels vous devez faire attention si vous pensez que votre thyroïde est surchargée. Liste des symptômes d’hyperthyroïdie à surveiller.

Sautes d’humeur
Fatigue
hypersensibilité à la chaleur
Palpitations cardiaques rapides ou irrégulières
secousses ou tremblements
Perte de poids
Faiblesse musculaire
Soif persistante
Ongles lâches
perte ou amincissement des cheveux
Problèmes oculaires (sécheresse, rougeur ou troubles de la vision)
Diarrhée
Démangeaisons
Augmentation de l’éruption cutanée (urticaire)
Hyperactivité (qui peut rendre difficile de rester calme).
Manque d’intérêt pour le sexe
Peau anormalement chaude
Transpiration excessive
Irrégularités du cycle menstruel (y compris des règles courtes ou légères).
changements dans les selles
Attention: N’oubliez pas que ces signes et symptômes peuvent également survenir pour d’autres raisons qu’une hyperthyroïdie. Par conséquent, si vous ressentez l’un des symptômes susmentionnés, vous devriez en discuter avec votre médecin.

Raisons del’ hyperthyroïdie

Voici quelques raisons possibles d’une hyperthyroïdie.

La maladie de Basedow

La maladie de Basedow est la cause la plus fréquente qui déclenche une hyperthyroïdie. La maladie de Basedow est une maladie auto-immune dans laquelle le système immunitaire attaque la glande thyroïde et lui fait produire trop d’hormones thyroïdiennes. Les femmes âgées de 20 à 50 ans sont particulièrement touchées.

La cause exacte de cette maladie auto-immune n’est pas encore connue, mais nous savons qu’elle est fréquente dans les familles. Dans certains cas, la maladie de Basedow touche également d’autres parties du corps – pas seulement la thyroïde – comme la peau et les yeux.

Les symptômes de la maladie oculaire de Basedow peuvent inclure :

La maladie est généralement traitée par des médicaments.

– Une sensation d’irritation dans les yeux

– Une rougeur ou une inflammation de la partie blanche du globe oculaire

– Un larmoiement excessif

– Une sécheresse oculaire

– Gonflement des paupières

– sensibilité à la lumière

– protubérance des yeux (proptosis)

Apport excessif d’iode

Un apport élevé en iode peut entraîner une production excessive d’hormones thyroïdiennes. Cela peut être dû à un apport élevé d’iode par l’alimentation (en consommant des aliments contenant de l’iode comme le varech). Cela peut également être dû à la prise de médicaments contenant de l’iode (par exemple, certains médicaments utilisés pour traiter les troubles du rythme cardiaque).

Attention : consultez toujours d’abord votre médecin avant de modifier votre prise de médicaments.

Tumeurs bénignes de l’hypophyse (terme technique : adénome hypophysaire)

La glande pituitaire se trouve à la base du cerveau et sécrète des hormones qui influencent le niveau de production des hormones thyroïdiennes.

Cancer de la thyroïde

Dans de rares cas, une tumeur cancéreuse de la thyroïde affecte la production d’hormones thyroïdiennes par l’organisme.

Nodules thyroïdiens hyperfonctionnels

Cette hyperthyroïdie se produit lorsqu’une tumeur bénigne de la thyroïde produit trop de T4. Lorsque des nodules se forment sur la thyroïde, cela peut entraîner une hyperthyroïdie. Ces nodules ne sont souvent pas cancéreux, mais le tissu thyroïdien qu’ils contiennent peut amener le corps à produire plus d’hormones thyroïdiennes que nécessaire.

Inflammation de la thyroïde

L’inflammation de la thyroïde, qui survient parfois peu après une grossesse par exemple, entraîne une surproduction d’hormones thyroïdiennes.

Facteurs de risque d’hyperthyroïdie

– Antécédents familiaux de maladie de Basedow ou de maladies auto-immunes

– Les femmes ont plus de risques de développer une hyperthyroïdie que les hommes L’hyperthyroïdie touche environ 10 fois plus de femmes que d’hommes

– Certaines maladies chroniques, y compris le diabète de type 1, l’anémie à la vitamine B12 ou l’insuffisance surrénale.

– Infections virales fréquentes

– Grossesse : un petit pourcentage de femmes développent une hyperthyroïdie après la grossesse.

– Âge : l’hyperthyroïdie est plus fréquente chez les personnes de plus de 60 ans.

– Un apport excessif en iode

Comment l’hyperthyroïdie est-elle diagnostiquée ?

L’hyperthyroïdie est généralement diagnostiquée par un médecin sur la base d’une évaluation de facteurs tels que les symptômes, les antécédents médicaux et les résultats d’une analyse sanguine (test de fonction thyroïdienne).

Ihnen hat der Artikel gefallen? Teilen Sie ihn jetzt mit Freunden.

Bilan Thyroïde

La thyroïde est l’une des glandes du système endocrinien et régule, entre autres,

Weitere Artikel die Sie interessieren könnten
Design ohne Titel (70)

Recommandez-nous à un ami

Prenez soin de vos proches en les encourageant à vérifier leur santé personnelle.

WORK IN PROGRESS

En attendant, si vous souhaitez référer un ami, vous pouvez déjà nous contacter et nous vous offrirons une réduction à tous les 2 :

Impressum

Check Your Health AG
Voie du Chariot 3
1003 Lausanne
CHE-492.795.987

Nous utilisons des cookies et des outils similaires pour améliorer votre expérience d'achat, pour offrir nos services, pour comprendre comment les clients utilisent nos services et afin que nous puissions apporter des améliorations.